6 décembre 2021

Comment se fait l’isolation du plancher ?

Selon les statistiques, 35% des déperditions thermiques proviennent du toit, 25% sont issus des parois murales et 25% des huisseries. L’isolation du plancher ne constitue donc pas une priorité en termes de lutte contre les pertes d’énergie. Cependant, isoler le plancher offre plusieurs avantages. Il permet d’améliorer les performances thermiques et phoniques d’une habitation et de mettre un terme aux remontées humides. Comment réaliser l’isolation du plancher ? Voici tout ce qu'il faut savoir à propos de ce sujet.

Comment isoler un plancher sur terre-plein ?

Pour isoler un plancher en construction, il existe trois techniques. Il s’agit de :

  • la chape isolante ;
  • la chape combinée à des panneaux isolants ;
  • l’isolation entre lambourdes pour parquet.

Le plancher isolé par la chape isolante est une solution simple qui consiste en l'utilisation d’un béton isolant. Il peut s’agir des bétons associés avec des granulats d’Argex, de polyuréthane, de polystyrène ou de béton cellulaire. L'isolation du plancher avec la chape et les panneaux isolants est réalisée en apposant des panneaux sur la dalle. Ces panneaux sont minutieusement recouverts d’une couche de mortier. Cette technique est la plus performante pour éliminer les ponts thermiques. L'isolation des lambourdes pour parquet se fait en disposant un produit isolant. C’est suite à ce procédé qu’il faudra installer un parquet.

Comment isoler un plancher sur vide sanitaire ?

La méthode pour isoler un plancher sur vide sanitaire est similaire à celle utilisée pour un plancher situé entre deux étages, mais seulement dans le cas où le plafond est accessible. Ainsi, il faudra penser à une isolation de plancher par le dessous. Si l’accès au plafond s’avère difficile, il faudra procéder à une isolation par le dessus.

L’isolation du plancher par le dessous

En principe, isoler son plancher par-dessous est adapté en cas de rénovation. En utilisant l’espace praticable sous le plancher à isoler, on réalisera en toute aisance l’isolation par le dessous. C’est d’ailleurs une solution appropriée et fréquemment utilisée pour les planchers bas dans un local non chauffé. En fonction de la configuration du plafond, vous pouvez choisir entre les rouleaux souples d’isolants ou des panneaux d’isolation rigides.

Ces isolants sont généralement constitués de différents matériaux. Pour leur sélection, tenez compte de certains critères comme le coût, l’impact environnemental, l’épaisseur souhaitée. L’isolation par le dessous est le plus souvent complétée par l’installation d’un faux plafond dans le but de garantir une meilleure finition aux pièces.

L’isolation du plancher par le dessus

Si l’accès au plafond du vide sanitaire pour installer une isolation est impossible, il faudra à mettre en place une isolation au sol. Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités. L’isolation du plancher bois par le dessus entre les solives est une technique appropriée au revêtement en parquet démontable posé sur solives et lambourdes. Dans ce cas, la solution consiste à choisir les lames de parquet et à apposer un pare-vapeur sur et entre les solives. Après cela, il faudra répandre l’isolant entre les pièces-supports.

Aussi, vous pouvez isoler un plancher par le dessus avec un surplancher. Cela est valable dans le cas où votre revêtement n’est pas démontable. La technique de réalisation d’un surplancher consiste en l’installation d’un isolant sur l’ancien revêtement en le recouvrant d’un nouveau sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *