29 juin 2022

Comment s’effectue l’isolation des fenêtres ?

La mauvaise isolation des portes et fenêtres est le plus souvent responsable d'une grande partie de la perte de chaleur dans un logement. Si la rénovation d'une fenêtre est pratique du point de vue acoustique, elle est également très avantageuse. L'isolation d'une fenêtre peut se faire de plusieurs façons. Voici comment la réaliser.

Installer un survitrage

L'installation d'un survitrage est l'une des meilleures solutions pour bien isoler vos fenêtres. Cependant, vous devez vous assurer du bon état du dormant. Le survitrage est une méthode très simple consistant à mettre un deuxième vitrage à part celui en place. Une lame d'air est ainsi créée au niveau de l'intervalle séparant les deux vitrages et aide à améliorer la qualité de l'isolation à ce niveau.

Le tarif du survitrage n'est pas standard. Prévoyez cependant un budget allant de 70 à 120 euros pour chacune de vos fenêtres. Le montant dépend notamment de la taille de la vitre et de sa qualité. Vous avez le choix entre une baie vitrée ou une vitre porte-fenêtre. En outre, mis à part du survitrage, vous pouvez essayer le :

  • film de survitrage (isolant),
  • volet roulant en PVC et
  • rideau occultant isolant.

Bien que ces méthodes soient moins efficaces, ce sont des options que vous pouvez toujours envisager.

Calfeutrer la fenêtre

Le calfeutrage des fenêtres est une autre solution très pratique pour assurer une bonne isolation. Cela consiste à poser un joint isolant qui favorise l'étanchéité aussi bien à l'air qu'à l'eau. Il y a différents types de joints : celui en silicone, le joint métallique et celui en mousse. Très performant, le joint silicone est facile à manier. De plus, il garantit une excellente étanchéité et vous permet d'avoir le résultat souhaité. Pour ce qui est de sa réalisation, vous pouvez le faire facilement, sans l'intervention d'un professionnel.

Si le joint métallique est beaucoup plus résistant que celui en silicone, c'est également la pièce la plus onéreuse. En revanche, c'est aussi une excellente solution pour bien isoler les fenêtres de votre habitation. Notez que pour l'installer, vous devrez utiliser des clous. Enfin, le joint mousse qui se trouve être l’accessoire le moins cher est aussi l'outil offrant la plus faible efficacité. Si vous ne désirez pas consacrer un gros budget à l'isolation de votre fenêtre ou s'il s'agit d'une rénovation temporaire, le joint mousse est conseillé. Il est peu résistant et sa durée de vie ne dépasse pas les deux ans.

Remplacer les dormants

Le remplacement des dormants est l'une des techniques servant à isoler les fenêtres. Il ne s'agit pas de la méthode la plus efficace. Néanmoins, elle aide tout de même à améliorer votre isolation. S'il agit d'une ancienne fenêtre, il est possible que les dormants soient en bois. Ce dernier étant un matériau peu efficace en termes d'isolation, il convient de choisir un dormant en PVC ou en aluminium.

En plus d'être abordable, en matière de prix, le PVC est facile à entretenir et donc très durable. C'est l'option la plus conseillée pour obtenir une isolation plus efficace. Par contre, malgré sa robustesse, l'aluminium n'est pas le matériau le plus indiqué. Il offre tout de même un résultat qui pourrait vous convenir. L'avantage de l'aluminium est qu'il donne un certain style et look à votre fenêtre. L'entretien de ce matériau se fait sans difficultés. Pour ce qui est du coût, l'aluminium est beaucoup plus cher que le PVC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.