6 décembre 2021

Isolation de logement : quels matériaux éviter ?

La loi sur l’isolation des logements est adoptée par l’État français à la date du 1er janvier 2013 portant effet des normes RT2012 de la loi Grenelle. Cette loi a été votée dans le but de minimiser les charges énergétiques. Assurant aussi votre confort, l’isolation de votre logement ne doit pas prendre en compte certains matériaux.

Les critères de choix du matériau

Il existe une diversité de matériaux présents sur le marché qui interviennent tous dans les travaux d’isolation de logement. Cependant, le risque réside dans le type de matériaux que vous devez vous procurer selon les critères d’isolation de votre habitation. Donc, le choix des matériaux est subordonné à une étude préalable de l’isolation à réaliser conformément à votre maison. Puisque la plupart des matériaux existants ont leurs inconvénients et avantages, c’est plutôt aux inconvénients que vous ferez attention. Choisissez donc l’isolant adéquat en fonction des dangers que vous n’êtes pas prêts à courir et en rapport aux normes d’urbanisme dans votre commune.

Les matériaux à éviter

Les matériaux recommandés pour la réalisation des isolants doivent être naturels et écologiques et donc d'orgine animale ou végétale. Sur le marché, il existe un nombre important, mais tous ne sont pas fiables comme on l'aurait souhaité.

Les isolants inorganiques

Très utilisés en France pour leur praticabilité, ils ne bénéficient néanmoins pas de tous les mérites puisqu’elles présentent des impacts négatifs sur l’environnement. Matériaux naturels, ils subissent aussi des transformations chimiques avant d’être prêts à l’usage. Ces isolants minéraux peuvent être répartis en six (6) groupes.

  • La laine de verre,
  • L’argile expansée,
  • Le verre cellulaire,
  • La perlite,
  • La laine de roche,
  • La vermiculite.

Bien que recommandés, ils présentent des faiblesses. Du fait qu’elles sont perméables à l’eau, ils demandent donc un suivi constant pour ne pas se détériorer. Aussi, au cours des travaux d’isolation, lorsque vous faites intervenir la laine de roche ou de verre, vous êtes contraint à mettre des masques en raison d’énormes poussières (nuisible à la santé) qu’ils provoquent.

Les isolants artificiels

D’origine pétrochimique, ils accordent à votre logement une parfaite isolation thermique. Les quatre (4) principaux isolants chimiques coûtent cher sur le marché. il s'agit de:

  • La mousse phénolique,
  • Le polystyrène expansé (PSE),
  • Le polyuréthane,
  • Le polyuréthane extrudé (XPS).

Bien qu’étant les meilleurs isolants synthétiques, ils ne contribuent nullement à l’écologie et renferment des composantes polluantes. Vulnérables au feu, ils sont à utiliser avec modération. Le contact avec ces matériaux est toxique à la santé humaine. De plus, en situation d’incendie ils produisent des gaz qui salissent l’air que vous aspirez. Ils participent ainsi à la dégradation de l’environnement

Les meilleurs isolants naturels

Aux nombres de neuf (9), ils restent les meilleurs sur le marché pour une isolation 100 % naturelle et offrent divers avantages.

  • La laine de coton
  • Le lin
  • La paille
  • La laine de mouton
  • Le liège expansé
  • La laine de chanvre
  • La ouate de cellulose
  • La laine de canard
  • La laine de bois

Bien qu’ils soient des isolants thermiques qui n’ont aucune influence négative sur l’environnement, ils présentent des points faibles. En effet, dans la réalisation des travaux cet isolant subit un traitement chimique afin qu’il soit invulnérable à l’humidité et au feu. Leur caractère naturel nécessite un entretien régulier afin d’éviter qu’ils ne se gâtent au point même d’être toxique. De même, ils sont également les plus coûteux dans la série des isolants.

Pourquoi utiliser des matériaux d’isolation certifiés ?

En optant pour un isolant, vous devez, avant tout, vous assurez que celui-ci bénéficie d’une certification. Cette attestation doit lui être accordée par l’organisation indépendante Acermie (Association pour la certification des matériaux isolants). Veillez donc à vérifier la certification du matériau lors de votre achat afin de vous garantir une isolation durable et sûre.

Si vous préférez une isolation écologique, vous pourrez choisir les matériaux approuvés par la norme NF Environnement et l’Ecolabel européen. Les matériaux attestés par l’Acermie interviennent dans l’isolation thermique extérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *