21 mai 2022

Isolation des combles : les erreurs à éviter

Lorsque les combles de votre logement sont perdus, il convient de songer à une rénovation. L’isolation des combles se fait généralement à travers l’isolation par soufflage qui est pratiquée grâce à un soufflage de laine originelle, puis l’isolation en rouleau sous toiture. Ce faisant, en réalisant l’isolation des combles, il y a des erreurs que vous ne devez pas commettre. Découvrez-les ici !

N’oubliez pas l’acoustique

Sous l’effet des bruits occasionnés par la pluie et les avions, les combles se détruisent progressivement. À cet effet, afin d’être à l’abri pour vivre décemment et en sécurité dans votre demeure ou pour vous assurer d’une maison qui réponde à votre goût, vous devez opter pour une isolation, non seulement thermique, mais aussi acoustique.

Manquer de réaliser l’aération des combles

L’étanchéité parfaite de votre maison passe par une bonne isolation des combles. Néanmoins, vous devez installer des dispositifs d’aération qui peuvent permettre de faire circuler l’air conservé à l’intérieur de vos bâtiments. L’air concentré dans vos bâtiments devient toxique s’il n’est pas alterné par une fusion avec l’air extérieur. L’entrée régulière de l’air dans les locaux rend ainsi votre demeure humide. Cependant, si l’air circulant à l’interieur est normal, il facilite la stabilisation de la consommation du chauffage tout en assurant une fraîcheur nette.

La création des ponts thermiques

Les ponts thermiques sont dus à une défaillance de la barrière isolante qui permet la pénétration non régulée de l’air chaud et de la fraîcheur. Pour échapper aux dégâts sur la barrière isolante, vous pouvez réaliser une liaison (de mains de professionnel) entre l’isolation du toit et celle des murs. Pour ce faire, sur le marché, vous pouvez vous procurez de meilleurs isolants réflecteurs, ceux façonnés en bordures, rugueux, avec une bande auto-adhésive pour faire le boulot. Facile à utiliser, cet isolant vous aide à exécuter un empiètement entre l’isolation de la toiture et des murs. Une fois c'est fait, vous ferez passer sur les surfaces, du ruban adhésif et du mastic pour un bon renforçage.

Garder non étanche au vent et à la vapeur votre toiture

Assurez-vous que l’extérieur de votre maison ne soit pas exposé à l’eau et au vent. En raison de cela, vous devez rendre étanche au vent une des toitures externes en pente. Vous ferez de même sur le côté intérieur de la maison, de sorte à rendre étanche au vent et à la vapeur d’eau un des toits. L'essentiel est qu'il y ait au moins une partie bien arrangée.

N’enfreignez pas les garanties de performances

La qualité de l’isolant que vous utilisez pour réaliser les travaux d’isolation est déterminante pour le résultat escompté. En ce sens, s’agissant d’achat d’isolant neuf, vous devez vous référer à ceux qui respectent les normes de la nouvelle Réglementation Environnementale (RE 2020). Ce décret vous recommande fortement l’usage d’isolant propice à l’environnement et à ses occupants en termes de la qualité d’air. Il doit aussi être à même de résoudre les risques de ponts thermiques et de confort d’été.

Pour finir, retenant qu'en optant pour l’utilisation de meilleurs isolants, vous vous placez en bon économe.

..

..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.