28 juin 2022

Isolation thermique : que savoir de la méthode du sarking ?

Au moins 30 % des déperditions de chaleur proviennent de la mauvaise isolation de la toiture. Pour endiguer ce problème, une solution s’impose : la méthode sarking. C’est une technique d’isolation de plus en plus sollicitée pour réduire les ponts thermiques d’un habitat, afin de réaliser des économies d’énergie. Recommandée pour les maisons en hauteur, cette méthode s’adapte aujourd’hui à tout type de toiture. Quels sont les avantages de cette technique et comment se réalise-t-elle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette technique.

La méthode sarking : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une des nombreuses techniques d’isolation utilisées par les spécialistes en travaux de la toiture. Sa spécificité est qu’elle se fait de l’extérieur et non de l’intérieur. Concrètement, cette méthode se résume en la pose de panneaux isolants sur le toit à partir de l’extérieur.

L’objectif de cette méthode est de disposer d'un isolant thermique sous la toiture, afin de la rehausser. Son implémentation nécessite le respect de certaines exigences gouvernementales en termes de résistance de chaleur. Cette dernière devant être égale ou supérieure à 3m2K/W, l’usage de plaques d’isolant d’une épaisseur de 8 cm de valeur 0,024 est recommandé.

Aussi appelé « isolation continue », le sarking est surtout envisagé dans le cadre des travaux de rénovation ou de construction d’une toiture nouvelle. Sa réalisation recommande que l’isolant choisi soit directement posé entre la charpente et le toit.

Quels sont les avantages de cette méthode ?

En plus de convenir à tout type de toit, la technique sarking offre de nombreux avantages pour votre maison. Si elle se révèle comme une astuce déco d’intérieur, elle permet également de réaliser des économies énergétiques et de gagner en espace. Voici un point des différents avantages de cette technique.

Réaliser des économies énergétiques

Opter pour cette méthode est un moyen efficace pour bénéficier d’une isolation thermique optimale de votre habitat. La pose des voliges pleines permet, en effet, d’avoir une toiture plus étanche à l’eau et à l’air. Ce qui devrait conditionner le climat intérieur de votre maison afin de réduire l’usage du chauffage et de la climatisation. Par conséquent, vos dépenses en factures d’électricité sont considérablement réduites.

Gagner en espace

Contrairement à l’isolation classique, la technique sarking permet de garder la surface sous votre toit et ainsi d’aménager vos combles. La surélévation du toit vous permet de gagner quelques mètres carrés de plus et n’implique aucune modification de l’intérieur.

Astuce déco d’intérieur

Si le sarking n’affecte en rien l’aspect intérieur, elle n’en demeure pas moins une astuce pour personnaliser la charpente de votre maison. Cela vous procure un excellent rendu surtout lorsque les matériaux de bonne qualité sont utilisés pour la finition.

Comment se déroule l’isolation thermique par cette méthode ?

La technique sarking consiste à installer sur la charpente des panneaux rigides assez maniables. Facile à réaliser, elle se fait en quelques étapes qu’il convient de connaître.

Poser les chevrons

On commence par poser des chevrons et contre-chevrons en mettant à nu la charpente initiale. Ces chevrons et contre-chevrons sont censés soutenir les isolants avec la toiture et garantir l’aération de cette dernière.

Installer le platelage avec l’isolant

Il faudra fixer aux chevrons un platelage en bois massif d’une épaisseur de 18 mm recommandé par la réglementation anti-incendie. Sans être obligatoire, installer ensuite un frein à vapeur reste l’idéal pour une meilleure étanchéité. Terminez cette étape par la pose de l’isolant de votre choix.

Fixer des lattes et contre-lattes

C’est l’étape de superposition de manière perpendiculaire des lattes et du contre-lattage pour une meilleure ventilation. À l’aide de vis spéciales, le matériau isolant sera ensuite fixé entre le lattage et les chevrons.

Mettre en place la couverture

C’est la dernière étape du processus. Elle consiste naturellement à replacer le revêtement du toit et l’isolation thermique par sarking prend fin.

Vous en savez désormais un peu plus sur la méthode du sarking.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.