28 juin 2022

Les isolants les plus utilisés pour l’isolation des combles

La toiture de la maison est une partie de celle-ci pour laquelle l’isolation est une action qu’on ne doit pas minimiser. Pour bien faire cela comme il faut, il convient de se baser sur des isolants de haute qualité pour bien faire cette tâche. Vous avez actuellement plusieurs alternatives sur le marché afin de mener cette action à bien.

L’isolation des combles aménagés

Pour ce type de travaux d’isolation, il va être question d’isoler un format de toiture pour lequel on a accès au plafond. Ce n’est pas toujours une action faisable, dépendamment de la configuration des combles en question. Les solutions d’isolants qui sont utilisées dans ce cas de figure sont essentiellement les isolants en rouleaux et ceux en plaques. La raison est que ces isolants peuvent se poser sans grandes difficultés.

Pour faire leur pose, il faut ajuster leur emplacement vis-à-vis des chevrons en dessous de votre plafond. Les isolants en rouleaux peuvent être gardés en place sans risque au moyen d’adhésifs spéciaux. Pour ce qui est des modèles en plaque, ceux-ci vont s’accompagner d’éléments qui permettent de les fixer directement à la structure de votre toiture. Que vous vous décidiez pour l’une ou l’autre de ces alternatives, il est important de bien suivre les indications pour en faire la pose.

L’isolation des combles perdus

Ce cas de figure est un peu différent de celui des combles aménagés. Ici, vous ne pouvez pas accéder directement aux combles, et elles ne peuvent par ailleurs pas être converties en pièces de vie. Pourtant, il reste quand même nécessaire de bien faire l’isolation pour éviter que la chaleur ne s’échappe. Il faut procéder de manière spécifique, en raison de la difficulté d’accès de cette portion de votre domicile.

L’utilisation de mousse isolante est la mesure la plus courante et la plus pratique. Ici, vous prenez de l’isolant en mousse, et vous l’injectez dans cette partie de votre toiture. De cette manière, la surface vide sera occupée, et la chaleur ne pourra pas trop facilement y transiter et se perdre. L’injection de ce type de mousse doit être faite par un professionnel pour que tout soit fait pour le mieux. Celui-ci dispose de ce qu’il faut en termes de matériel afin de rendre le tout bien performant.

Les matériaux pour vos isolants

Il se trouve une grande variété de matériaux pour ce qui est de la confection des isolants pour le toit. Parmi ceux dont il est possible de faire mention, il y a la laine minérale, comme celle de verre et de roche. Il s’agit de minéraux qui ont été convertis en fibres afin de pouvoir servir pour ce but particulier.

On trouve aussi l’ouate de cellulose, qui permet d’assurer une bonne isolation, et présente l’atout d’être écologique. D’autres alternatives sont disponibles sur le marché, comme les isolants synthétiques. Ici, il s’agit de produits fabriqués en laboratoires, et qui sont élaborés de façon à fournir un bon rapport qualité-prix.

Favoriser les solutions écologiques

Quand vous vous chargez de faire l’isolation thermique de votre maison, il est essentiel de vous penser à l’aspect écologique. Si vous ne choisissez pas convenablement votre isolant, cela risque d’impacter négativement votre empreinte carbone. Ainsi, les alternatives comme les laines minérales sont parmi les meilleures choix à faire.

En effet, la production de ceux-ci n’a pas excessivement causé de production de CO2 comme c’est le cas des modèles synthétiques. Ensuite, vous avez d’autres recours naturels, comme le bois, ou encore le liège, mais le prix est le problème dans ce cas. Ces alternatives se distinguent par le fait d’être à des tarifs des plus élevés, et sont donc difficilement accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.