27 juin 2022

L’isolation thermique en rénovation

Assurer une bonne isolation pour sa maison est une obligation pour les constructions neuves comme dans les rénovations. Isoler thermiquement l’intérieur et l’extérieur de celles-ci permet en effet de diminuer les ponts thermiques et ainsi faire des économies d’énergie. Cette solution est aussi efficace pour maximiser le confort chez soi. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce genre de travaux, il est essentiel de connaître les étapes à suivre pour réussir votre projet.

Se familiariser au mieux avec l’isolation thermique

On parle d’isolation thermique pour évoquer les différentes mesures qui sont à prendre afin d’aider à la conservation de la chaleur par la maison. La chaleur en question a tendance à s’échapper par les différents points qui lui permettent de faire cela. Cela en est une propriété naturelle pour laquelle on ne peut pas faire grand chose, si ce n’est s’adapter. Ainsi, avec une bonne isolation de votre domicile, vous êtes mieux en mesure d’éviter les fuites de cette énergie.

Quand vous réalisez une isolation thermique convenable de votre habitation, vous assurez un meilleur niveau de confort dans l’ensemble. En effet, c’est bien plus agréable de vivre dans une maison pour laquelle on a un meilleur contrôle concernant la température intérieure. Vous pouvez aussi réaliser de belles économies en termes d’énergie. Le chauffage se compte parmi ce qui fait grossir le plus les dépenses mensuelles, surtout pendant les saisons froides. Bien isoler la maison signifie tirer parti au mieux de l’énergie de chauffage produite.

Le coût par m² de l’isolation thermique de sa maison

Plusieurs facteurs sont pris en compte pour évaluer le coût de l’isolation thermique d’un habitat. D’abord, cela dépend notamment de la technique de la pose choisie. Par exemple, pour isoler les murs par l’intérieur, il faut prévoir entre 50 à 90 euros par m². Toutefois, pour l’isolation des murs par l’extérieur, le prix est beaucoup plus onéreux. Cela peut en effet aller de 80 à 180 le m². En effet, les étapes à suivre et les points à respecter sont bien plus stricts. Il faut par exemple s’adapter aux éléments comme les gouttières et les volets.

Si les gouttières en particulier viennent gêner la pose des isolants, il peut être requis de les retirer, puis de les remettre en place par la suite. Ensuite, les matériaux isolants que vous choisissez constituent un des facteurs qui peuvent augmenter le montant du devis. Pour des matériaux moyens de gamme, cela coûte en général entre 5000 à 15000 euros pour une surface de maison de 100 m² à isoler. Dans tout cela, il faut ajouter le coût des prestations, et cela peut varier d’un artisan à un autre.

Bien réussir l’isolation thermique

Il est important de faire un minimum de préparations pour réussir une telle initiative. Les initiatives à prendre pour chaque partie de la maison doivent être déterminée au plus tôt, et souvent, le toit est ce qui nécessite le plus votre attention. Il est moins épais que les façades, et la présence de points de fuite de la chaleur sur cette zone peut être un réel problème. Pour connaître le plan d’action à suivre, il convient de d’abord bien inspecter les zones à isoler avant de prendre des mesures.

Dès que vous avez bien évalué l’état de l’isolation du toit, des façades, des portes et volets et du sol, vous pouvez vous préparer aux travaux. A ce stade, il faut préparer un devis, ce pour quoi il est préférable de vous faire aider si possible. Quand les différentes actions à effectuer et les dépenses à faire sont connues, on peut commencer les travaux. Cela ne devrait pas prendre plus de quelques jours, dépendamment de l’ampleur des actions à faire.

Que dit la loi par rapport à l’isolation thermique ?

La réglementation en vigueur qui régit l’isolation thermique d’une maison en construction neuve ou en rénovation est la RT 2020. Cette norme favorise une construction de bâtiment à énergie positive, ce qui signifie qu’une maison doit produire plus d’énergie que sa consommation quotidienne. En termes d’isolation, elle vise à tirer profit des ressources naturelles.

Par ailleurs, nombreuses sont les techniques possibles pour exploiter au mieux les éléments constitutifs d’une maison afin d’assurer une bonne isolation. Par exemple, installer des grandes baies vitrées exposées au soleil permet de chauffer une habitation pendant l’été. En outre, pour améliorer l’isolation thermique à l’intérieur de votre logement, la RT 2020 a autorisé l’utilisation des matériaux isolants épais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.