6 décembre 2021

Quel isolant choisir pour l’isolation des combles à Guéret ?

L’isolation des combles est recommandée par de nombreux experts de la rénovation énergétique. Ce type d’isolation vous permet de supprimer 30% des pertes de chaleur qui se font par le toit. Une telle prouesse est non négligeable. Néanmoins, pour qu’elle soit aussi efficace, il faut l’emploi de l’isolant approprié. Avez-vous des difficultés à en choisir le bon dans la commune de Guéret ? Suivez ce guide pour savoir quoi faire !

La laine
La laine est un matériau qui est subdivisé en plusieurs catégories.
Elles sont toutes utilisées dans l’isolation des combles et possèdent leurs propriétés. De type naturel, elle est appréciée par de nombreux artisans et utilisateurs.

Laine de verre
Utilisée dans environ 75% des travaux d’isolation en France, la laine de verre est la plus populaire. Elle est très utile pour faire l’isolation thermique et phonique des combles. Toutefois, son utilisation ne se limite pas qu’à la toiture. Elle sert également à isoler les cloisons et les sols. Elle se pose très facilement grâce à sa représentation en forme de matelas. Son plus grand intérêt se trouve au niveau de son coût relativement bas. Cette matière serait idéale pour les toitures de la commune de Guéret. Elle est à la portée de tous et son installation ne requiert pas forcément l’intervention d’un professionnel.

Laine de roche
Parmi toutes les subdivisions de la laine, la laine de roche est la plus adéquate pour une isolation de combles. Grâce à ses différentes formes, elle s’adapte facilement à toutes les configurations de toitures. Les formes dont il s’agit sont : les rouleaux, les flocons, les panneaux et bien d’autres. Bien que son utilité soit totalement approuvée, elle nécessite des exigences particulières. Son prix est bas et accessible à toutes les couches de la société. Toutefois, elle n’est pas dans une approche écologique.

Quel isolant choisir pour l'isolation des combles à Guéret ?

Laine de bois
La laine de bois vous permet d’obtenir une très bonne qualité d’isolation.
Elle se base sur la propriété de déphasage thermique du bois pour générer une température idoine. Sa fonctionnalité reste performante en hiver comme en été. Il en ressort que l’autorégulation qui se fait par cet isolant vous offre un confort permanent. Cependant, vous devez remplir une condition pour qu’elle puisse durer dans le temps. En effet, vous devrez régulièrement faire un traitement contre les insectes xylophages. Son coût d’installation est assez élevé, et ajouté à son entretien, le budget à prévoir est conséquent. Par ailleurs, elle est écologique et sa forme initiale est sous forme de panneaux.

Laine de mouton
Cet isolant peut adopter deux formes différentes à savoir : la forme brute et la forme hybride (mélange avec des fibres synthétiques). Elle résiste très bien au feu, aux insectes et aux rongeurs. Ses formes sont les rouleaux et les panneaux.

Le polyuréthane
Proposé sous forme de plaques, cet isolant est complètement industriel. Il est étanche et très résistant. Son usage est plus axé sur l’isolation thermique que sur celle phonique. Une fois installé, le polyuréthane empêche toute fluctuation d’air entre l’extérieur et l’intérieur. Toutefois, il est très inflammable et dégage des gaz toxiques pour la santé humaine. En termes de coût, vous n’aurez pas à dépenser grand-chose pour sa pose.

Le polystyrène expansé
Différent du polyuréthane, le polystyrène expansé est un isolant dont la performance est supérieure. Il est à la fois utilisable pour l’isolation thermique et phonique. Il est économique, compact, et respectueux des règles environnementales. Malgré que sa conception soit faite en usine, le polystyrène expansé ne présente aucun danger en cas d’incendie. En effet, il contient 98% d’air qui lui permet de rejoindre la famille des isolants écologiques. Sa résistance à l’humidité est hautement élevée et il convient aux toitures dont la surface est régulière.

Le chanvre
Le chanvre est un isolant qui est très peu utilisé. Pourtant, il s’agit d’un isolant naturel qui offre de parfaites isolations phoniques et thermiques. Son installation se fait de la même manière que la laine de roche ou de verre. La différence est qu’il requiert une grande attention afin que la fixation sur les poutres soit couronnée de succès. En optant pour ce type d’isolant, vous adoptez les mesures écologiques pour la rénovation de vos combles. Cependant, vous devrez y consacrer un budget très élevé. Aussi, le recours à un professionnel est obligatoire.

Le textile recyclé
Conçu à base de textile, cet isolant contient des fibres de polyester à 15%. Ces filaments sont mélangés à d’autres matériaux pour donner le résultat final. Résistant et performant, le textile recyclé se présente sous les formes de panneaux ou rouleaux. Il est de type naturel et son coût d’installation est assez intéressant.

La ouate de cellulose
La ouate de cellulose est un isolant qui a été fabriqué à partir de journaux et papiers recyclés. De nature écologique, elle propose une isolation thermique de haute performance. Cette qualité lui vaut un usage particulier. Elle est utile pour l’isolation des combles perdus. D’ailleurs, la méthode d’insufflation utilisée est aussi l’argument lui permettant de convenir au mieux aux toitures abîmées.

Si vous êtes dans la commune de Guéret, vous avez le choix entre ces différents isolants. Notez que ces instruments sont pour la plupart modernes.